« ARI », un court métrage de science fiction bien foutu

Certains se demandent peut être pourquoi je tiens ce blog alors que mes visites ne sont pas incroyables et que ça me coûte du temps et de l’argent. L’une des principales raisons pour lesquelles je continue d’entretenir mon blog tiens dans une explication très simple : ça me permet de rencontrer des gens tout aussi passionnés que moi et de découvrir de nouvelles choses. Et aujourd’hui, je vais vous parler de « ARI« , un court métrage réalisé par la société ARI Pictures.

Et cette société m’a contacté pour savoir si cela m’intéressait de visionner le court métrage en d’en faire un petit article. Attention, on est très très loin de l’article sponsorisé, je fais ça tout à fait gratuitement. En lisant cet article, vous allez surement vous dire qu’il y a arrangement mais non, j’ai vraiment bien aimé « ARI ».

ARI, ca parle de quoi ?

Voici le synopsis que l’on peut retrouver sur la page consacré au court métrage :

La vie de David, jeune trader ambitieux, prend une nouvelle tournure lorsqu’il emménage dans un appartement auto-régulé par une intelligence artificielle du nom d’ARI. Initialement conçu pour le confort intérieur et la gestion domestique, ARI s’immisce subrepticement dans la vie professionnelle et l’intimité de David, sous le regard suspicieux de Gump, son attachant robot de compagnie.

Dans ARI, on suit donc un personnage principal du nom de David, qui emménage dans un appartement test contrôlé donc par une intelligence artificielle. Cette IA est représentée par deux entités : Gump, une sorte de petite boule technologique qui fait un peu office d’animal de compagnie et ARI, l’intelligence artificielle qui gère toute la maison et qui est représentée par une voix off s’adressant directement à David.

Au début, on suit donc la vie de David qui s’habitue petit à petit à son nouvel appartement mais on va vite découvrir que tout n’est pas si rose que ça. Je ne vous en dis pas plus, regardez le court métrage, il vaut vraiment le coup.

Et pourquoi ARI c’est bien ?

Eh ben tout d’abord, c’est juste magnifique. Pour un projet semi amateur, les effets spéciaux sont incroyables. L’ambiance, grâce notamment à la lumière et la photographie est vraiment prenante et on se laisse facilement prendre dans l’histoire. J’ai vraiment été bluffé par le résultat, j’avais presque l’impression d’être devant un petit épisode de Black Mirror. D’autant que ARI partage la même thématique que la série, à savoir les dérives de la technologie, etc.

Il faut savoir que le projet a été financé grâce à Ulule, un site de crowd funding, un nouvel exemple que ce mode de financement peut vraiment sortir des projets pas mal. Là ou j’émettrai un petit bémol quand même c’est au niveau du scénario. Attention, il n’est pas mauvais, mais je trouve qu’il manque un tantinet d’originalité et de surprise et je le trouve un peu « sur-vendu ». Apparemment, la société se base sur le scénario pour faire la promotion d’ARI alors que l’ambiance et les effets spéciaux sont vraiment les éléments qui étonnent dans le court métrage, pas vraiment le scénario.

J’ai tout de même passé un bon petit moment devant ARI et je vous invite à le visionner et à vous faire votre propre avis ! En tout cas, bravo à la société ARI pictures, tout ça s’annonce très prometteur pour la suite ! Pour visionner le film, ça se passe sur le site d’ARI pictures !

Submit a comment

%d blogueurs aiment cette page :