Critique du film World War Z : ZzzzZzzZZzzZzz

Cette année, j’ai profité du printemps du cinéma et de ses supers places à 3,50€ pour aller voir le premier blockbuster de cet été : World War Z. Et ce film partait pourtant plutôt bien : y’a des zombies (oui, parce que j’aime bien les zombies), Brad Pitt (en général, j’aime plutôt bien sa façon de jouer) et en plus c’est adapté du célèbre livre World War Z de Max Brooks.

Eh ben autant vous le dire tout de suite : les zombies dans ce film sont une vaste blague, Brad Pitt est transparent et n’apporte rien et je me demande si le mec qui a fait le film a ouvert le livre duquel il tire son film.

World War Z, qu’est-ce ?

A la base, World War Z c’est un livre de Max Brooks publié en 2006. L’intrigue du livre se déroule dans un futur proche post-apocalyptique. Max Brooks incarne lui même dans son livre un agent de l’ONU qui récolte des témoignages de survivants sur les événements dans la guerre contre les zombies. Le livre est donc un ensemble de témoignages qui couvrent l’ensemble des événements qui s’étalent sur à peu près 10 ans, du récit des incidents isolés au début jusqu’aux affrontements armés pour bouter les zombies hors de la Terre. Le livre se concentre sur l’aspect humain d’une telle catastrophe et explique les changements religieux, politiques et sociaux dans cette nouvelle société.

Et puis il y a le film… Alors World War Z le film se déroule aussi dans un monde post-apocalyptique rempli de zombies avec un agent de l’ONU pour personnage principal et… C’EST TOUT. Le livre couvre une période de 10 ans ? Le film couvre une période de quelques jours. Le livre est un recueil de témoignages expliquant les changements que les événements impliquent ? Le film se concentre sur le personnage de Brad Pitt qui a pour mission de sauver le monde tout seul avec ses gros bras. Le scénario du film est ultra basique : Brad Pitt était tranquillou avec sa famille parfaite lorsque l’invasion zombie lui tombe sur le coin de la gueule. Alors du coup, Brad il décide d’aller dans tous les coins du globe (oui, il faut bien justifier le WORLD du titre) pour trouver un remède. Je vous épargne la fin, au cas où vous aviez prévu d’aller voir cette merde.

Brad Pitt World War Z

World War Z pue la mort

Bon vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé du tout World War Z. Commençons par le plus important dans un film de ZOMBIES, les ZOMBIES : dans World War Z, les zombies auraient pu être remplacés par des aliens, des insectes ou même de l’eau, ça aurait été pareil. On a plus l’impression d’avoir affaire à une « marrée » de méchants monsieur plutôt qu’à des vrais zombies. Le film fait sursauter deux / trois fois les plus douillets mais n’est à aucuns moments angoissant ou stressant.

Ensuite, Brad Pitt est transparent dans World War Z. On a l’impression qu’il est là pour faire son film, prendre son blé et se barrer. Je pense sincèrement qu’il est là pour faire joli sur l’affiche et attirer le plus de monde possible. A aucuns moments du film je n’ai éprouvé d’empathie pour son personnage, sa famille ou sa situation. Un acteur lambda aurait très bien pu faire l’affaire.

Et enfin, le scénario. Enfin si on peut encore parler de scénario puisque World War Z n’en a pas. L’histoire du film tient sur un post-it : elle est ultra basique, ultra clichés et ultra patriotique. La seule chose qui sauve un peu le film, c’est les scènes d’actions : elles sont plutôt bien réalisées et assez impressionnantes. Mais pour une scène d’action de 5 minutes, il faut se taper des scènes d’une lenteur incroyable d’une bonne vingtaine de minutes à chaque fois. Certains ont trouvés le film rythmé, alors que moi je l’ai trouvé vraiment haché et j’me suis franchement fait chier à certains moments.

Et heureusement que je n’ai pas lu le livre, j’ai déjà assez donné avec Je suis une légende ! Si vous avez lu le livre et que vous l’avez aimé, n’allez pas voir World War Z. Si vous aimez les films avec un bon scénario et captivants, n’allez pas voir World War Z. Si vous avez de l’argent à gaspiller, que vous aimez bien les films grand spectacle et que vous ne pouvez pas attendre Pacific Rim, essayez World War Z. Mais je vous aurais prévenu hein !

 

3 Comments

  1. La comparaison avec je suis une légende est tellement vraie coté qualité d’adaptation.
    Le livre est une satyre et une critique de la société de consommation entre autres, là heu c’est une ode à la société américaine qui finalement est la seule qui s’en sort plutôt bien grâce à ses armes et ses ingénieurs qui sont trop géniaux.
    Après tout (attention spoiler), qui penserait à s’inoculer 1258964315 maladies mortelles pour échapper aux zombies a part des génies comme eux???
    Par contre, au moins, je suis une légende est un film sympa à regarder si on fait abstraction du livre. D’ailleurs je pense que je vais parler de ces livres aussi sur mon blog du coup, merci de l’inspiration. Et jolie critique (encore une) de ta part 😀

  2. Merci pour ton commentaire ! Figure toi que j’ai lu le livre après coup et je répète ce que j’ai dis dans mon article, heureusement que je ne l’ai pas lu avant d’aller voir le « film ». Le film est une insulte au livre, ni plus ni moins. Et dire que pour énormément de monde, World War Z se résumé à cette daube… Bref, il faut pas trop me lancer sur le sujet 😀

Submit a comment

%d blogueurs aiment cette page :