Critique The Man From Earth : Cro-Magnon, raconte moi une histoire

the man from earth

Vous l’aurez compris si vous me suivez un peu ici, je suis un grand fan de science fiction. Pourtant le film dont je vais vous parler aujourd’hui, même s’il appartient bien à ce genre, n’a rien à voir avec les films de science fiction classiques. Et c’est justement ça qui fait sa force. Aujourd’hui je vais vous parler de The Man From Earth, film conseillé par l’incroyable Xavier R.

The Man From Earth, ou l’homme de 14 000 ans

Alors avant de rentrer dans le détail du film, sachez que The Man From Earth est à la base un scénario écrit par Jérôme Bixby, un scénariste de science fiction ayant participé à l’écriture d’épisodes de Star Trek et de la 4eme Dimension. Bref, ce brave monsieur avait donc écrit le scénario de The Man From Earth qui ne fut réalisé par Richard Schenkman qu’en 2007, soit 10 ans après la mort du scénariste. Distribué à la base qu’aux Etats Unis, le film s’est fait connaitre en Europe grâce au piratage (olol) et est sorti en France en DVD / BluRay en 2011.

Voilà pour les détails techniques, c’est parti pour le synopsis. John, un professeur qui vient de démissionner, est en train de préparer son déménagement quand ses anciens collègues débarquent pour passer une dernière soirée en sa compagnie. Le petit groupe est composé de personnalités bien différentes : un anthropologue, un psychologue, une biologiste, une fervente croyante, etc. Autant de points de vue bien différents qui vont réagir à la surprenante histoire que John s’apprête à raconter.

Pendant la soirée, John va donc se laisser aller aux confidences et va prétendre être… un homme des cavernes vieux de 14 000 ans. Au début présentée comme une histoire de science fiction pour accrocher son auditoire, John va alors expliquer qu’il est en fait un homme de Cro-Magnon ayant vieilli jusqu’à l’âge de 35 ans pour ne plus vieillir ensuite. Cet incroyable don va alors lui permettre de traverser les millénaires et d’être témoin de tous les changements apportés par le développement de l’humanité.

John va alors donner à ses collègues, partagé entre la fascination pour son récit et inquiétude pour sa santé mentale, son point de vue sur différentes époques et moments historiques ou religieux majeurs. Et voila en gros tout ce que je peux vous dire sur le film sans trop vous gâcher la surprise.

The man from earth

Un homme de cro-magnon, ça parle énormément

Même si le scénario contribue à l’originalité du film, c’est surtout la narration et la réalisation qui m’ont marquée. Pendant 1h27, le film va garder le même décor à savoir la maison de ce bon John. L’ensemble du film n’est qu’une suite d’échanges entre John racontant son histoire et ses collègues essayant de la démonter. Et là où le film est incroyable, c’est que tout ce blabla est ultra captivant. Dès que John commence à raconter son histoire, impossible de décrocher tellement son récit est cohérent et plein de détails.

John a évidemment réponse à toutes les objections de ses collègues et on se retrouve embarqué comme eux dans un récit qui devient de plus en plus cohérent au fur et à mesure. Le spectateur est traité comme s’il était dans la pièce, comme un ancien collègue silencieux ne sachant jamais si John dit la vérité, s’il se fout de notre gueule ou s’il est tout simplement fou.

J’ai beaucoup aimé The Man From Earth. J’ai beaucoup aimé cet éclairage nouveau que le récit de John apporte sur des époques présentes dans tous les manuels d’Histoire. J’ai particulièrement aimé les différents passages sur les religions puisque je partage le même avis que le film à ce sujet.

Bref, c’est très frustrant mais je ne peux pas vous en dire plus sur The Man From Earth sans vous gâcher toutes les surprises qu’il contient. Je ne peux que vivement vous conseiller de le regarder, pour qu’on puisse en parler ensemble dans les commentaires :D.

 

1 Comment

  1. Ton article ma donné envie de le regarder, chose que j’ai faite dans la foulé, et je t’avoue que je ne suis vraiment pas déçu !
    Je m’attendais a m’ennuyer un peu, en sachant qu’un mec allais raconter une histoire pendant 1h20, sans flashback, sans autre décor que sa maison, et ben pas du tout.
    Je suis bluffé par la pouissance de ce film, qui arrive a te garder intéressé pendant plus d’une heure, en racontant une histoire vraiment passionnante !

    Je recommande fois mille ce film !

Submit a comment