Mon avis sur This is not a love story

This is not a love story (ou « Me and Earl and the dying girl ») est un film d’Alfonso Gomez-Rejon avec Thomas Mann, Olivia Cooke et RJ Cyler qui sortira le 18 Novembre 2015 au cinéma. Ayant eu l’immense privilège de le voir en avant première (ahem), je m’en vais vous raconter pourquoi il faut regarder ce film.

This is not a love story, et c’est plutôt vrai

Alors, This is a note a love story (qui est le titre du film chez nous, c’est « Me and Earl and the dying girl » chez nos amis anglo-saxons, mais il faut croire qu’on trouve ça utile de changer le titre d’un film anglais pour un autre titre anglais) raconte la dernière année de lycée de Greg, un ado un peu pommé qui fait de son mieux pour passer inaperçu dans son lycée typique des Etats Unis avec les sportifs, les nerds, toussa. On suivra également Earl, le seul pote de Greg, issu d’un quartier défavorisé pas très loin de celui de Greg. Les deux compères ont cependant une passion en commun puisqu’ils réalisent ensemble des films amateurs parodiques de grands films.

Mais toute la petite routine de Greg va être un peu chamboulé quand sa mère lui apprend que Rachel, une fille qu’il connait vaguement depuis l’enfance, est atteinte de leucémie et qu’elle le force à passer du temps avec elle. Le film va ainsi suivre l’histoire de l’amitié (oui oui) qui se forment entre ces trois protagonistes. Et c’est à peu près tout ce que je peux vous dire sur le synopsis de This is not a love story.

Me and Earl and the dying girl

« A little friendship never killed anyone »

STOP ! Je sais ce que tu penses toi qui vient de lire le paragraphe au dessus : « Oh ben super original l’histoire du lycéen et de son pote dont la vie est soudainement changée par une fille, c’est du jamais vu ». Je te l’accorde, posé comme ça le pitch du film n’a rien d’extraordinaire et sent un peu le réchauffé. Mais si c’était vraiment le cas je ne t’en parlerais pas, donc tu te calmes. This is not a love story, derrière son scénario CERTES un peu bateau, est un un film magnifique.

Magnifique dans l’esthétique, pour commencer, avec des scènes vraiment très réussies, une très bonne photographie et une bande son de ouf. Mais ce qui m’a le plus plu dans ce film, c’est sa capacité à mélanger humour et émotion en restant cohérent tout le long. Les personnages, très bien interprétés par les trois jeunes acteurs, ont toujours l’air authentiques et l’humour de Greg, qui sert de narrateur au film, est un des gros points forts du film. Mais le principal intérêt du film, c’est évidement de suivre la relation entre Greg et Rachel, la dying girl. Parce que même si le film arrive à mentir sur quelques éléments, le titre français est tout à fait honnête : ce n’est pas une histoire d’amour. Ici pas d’histoire à l’eau de rose (c’est assez souvent répété dans le film), juste l’histoire de ces trois ado et du combat de Rachel contre sa maladie. C’est souvent drôle, émouvant, joyeux mais jamais larmoyant ou ridicule. Et si ce n’est pas sur son scénario, c’est surement sur ce point que This is not a love story risque de vous étonner.

Je vous recommande chaudement ce film, surement un de mes coups de cœur de cette année. Je vous invite à regarder la bande annonce (anglaise) ci dessous et à vous faire votre propre avis :D.

2 Comments

  1. Avant ton deuxième paragraphe, j’étais entrain de me dire « Super 6 ans d’attente pour un nouvel article, et voilà que le mec nous pond un article sur un film d’amour déjà vu », du coup je me suis bien marré quand ton début du 2ème paragraphe me parle directement.

    Sinon, tu donnes vachement envie de le voir, c’est pas trop mon style de film, mais ça à l’air d’être un bon film, je me ferai mon propre avis quand il sortira !

Submit a comment