Once Upon A Time…The Legend Of Zelda : Ocarina Of Time

Il faut scroller !

Fiou…Pure difficulté que de commencer ma vie sociale/geek par la chronique d’un jeu qui a marqué à jamais l’histoire des jeux-vidéo. Un jeu tellement culte que même l’ange Gabriel sait jouer la berceuse de Zelda et le chant d’Epona avec sa trompette. Et oui, aujourd’hui je vais vous parler de The Legend Of Zelda : Ocarina Of Time et plus particulièrement de sa déclinaison dite « 3D ».

OOT

 

METAL LINK SOLID

 

Historiquement Ocarina Of Time ,ou OOT pour les intimes, fut le premier Legend Of Zelda réalisé en 3D. Un peu moins de 13 ans après la sortie originelle, le jeu n’a jamais autant mérité la triple lettre.

Justement venons-en directement à la 3D qui est l’un des arguments majeurs de cette réédition (avec la refonte graphique et le fait de pouvoir viser grâce aux mouvements gyroscopiques de la console), alors vrai plus ou simple bonus ? À vrai dire la réponse est très simple, la 3D n’est qu’un « accessoire » dans cette aventure. Certes l’effet de profondeur est du plus bel effet mais n’apporte rien au jeu qui est déjà sublime sans cette fonction. Ceci étant, le verdict final reste au goût de chacun l’aventure s’apprécie parfaitement avec ou sans cet ajout.

 

l/s

 

En ce qui concerne la refonte graphique et bien…c’est beau, on ne peut qu’être totalement bluffé par ce que nous envoi au visage la portable de Nintendo. Link et Sheik ont encore plus la classe, Ganondorf a encore un plus gros nez, les skulltulas sont encore plus moches, la plaine d’Hyrule est encore plus verte…En bref vous l’aurez compris tout est « plus », le géant japonais ne s’étant pas foutu de la tête (et du porte-monnaie) des gamers avec une simple adaptation de la version 64 (comme ce fut le cas sur GC ou Wii) mais offre véritablement une nouvelle vie graphique à son chef d’œuvre lui donnant une identité propre face à son ainée.

 

comparatif 3ds/64

 

DOCTOR WHO ?

 

Comme son titre le laisse suggérer, ce Zelda fait la part belle aux voyages temporels. En effet, pour les néophytes complets qui n’auraient aucune connaissance sur ce monument vidéo-ludique, le jeu permet d’explorer le monde durant deux époques différentes : l’enfance de Link et sa déclinaison adulte, car oui Legolas…hmm pardon, Link peut osciller entre ces deux périodes grâce à l’épée de légende. The Legend Of Zelda : A Link To The Past (sorti sur Super Nes en 1992) permettait déjà de vivre l’aventure durant deux époques différentes mais sans la liberté de faire des va-et-vient entre les deux. Ces allers-retours dans les couloirs du temps sont d’ailleurs d’une importance capitale durant l’aventure, certaines actions ne pouvant avoir lieu que si Link enfant a déjà laissé son empreinte dans le passé , le colosse du désert en étant le parfait exemple, la première partie du donjon se réalisant durant l’enfance et la seconde partie en tant qu’adulte.

link enfant              link adulte

 

En parlant de donjon, je me permets de faire une petite parenthèse mais bon personnellement si j’avais le pouvoir de voyager dans le temps je pense que j’irais péter le gros nez de Ganondorf dans le « passé » plutôt que de me casser mes oreilles d’Hylien à arpenter une tripotés de donjons et me faire maltraiter par des entités faisant 30 fois ma taille dans le « futur »…Fin bref cela reste totalement anecdotique et n’enlève rien au féerique de l’histoire qui reste complètement dans les standards zeldaesques.

 

« YOU ARE YOUNG AND LIFE IS LONG »

 

Pour conclure cette chronique, il convient de dire que votre serviteur avez une certaine appréhension avant de débuter sa nouvelle aventure 3DS. Étant un ancien baroudeur de la version 64 (c’était une autre époque que les plus jeunes ne peuvent pas connaître…) je redoutais l’ennui ou la redondance de refaire ce que je connaissais déjà par coeur (le fait de savoir que l’Arbre Mojo m’attendait me rebuter au plus haut point de me relancer dans Hyrule), mais tout s’évapore et la magie opère à nouveau. Alors toi qui a peur de te relancer dans cette aventure n’ait crainte ta peur s’effacera dés que tu poseras ton pied hors de ta cabane kokorienne, et toi Ô nouveau venu, je ne peux que te conseiller de tester cette œuvre qui est à découvrir et redécouvrir. Je finirais donc ce premier article grâce à une solution de facilité mais une conclusion qui est d’une vérité incontestable, Ocarina Of Time est et restera un jeu intemporel que chaque joueur se doit de vivre au moins une fois.

zelda

 

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :