Mes impressions en exclusivité (presque) mondiale sur The Mighty Quest for Epic Loot !

Enfin ! ENFIN ! J’ai jamais été un mec chanceux quand il s’agit d’être sélectionné à des bêtas fermées de jeu (Hein Wildstar ? 🙁 ). Alors quand j’ai appris que j’étais sélectionné pour l’alpha de The Mighty Quest For Epic Loot, c’était un peu un accomplissement pour moi.

Et bien sur, j’me suis tout de suite dis que j’allais vous faire partager mes impressions en avant première sur le jeu, que ça allait m’apporter gloire et argent et que j’allais enfin pouvoir organiser toutes les soirées avec des putes et du black-jack que je voulais. EH BEN QUE NENI ! C’était sans compter sur cette foutue NDA (clause de non divulgation) à laquelle les testeurs sont soumis. Je n’avais donc pas le droit de vous parler de ce jeu sous peine de me faire taper sur mes petits doigts pas potelés.

Mais ô joie ! Avec l’E3 et la présentation de The Mighty Quest For Epic Loot (TMQFEL, parceque bon, c’est un peu long comme titre), la NDA a été levée et on peut donc maintenant parler du jeu autant qu’on veut ! Alors voici donc en exclusivité mondiale mes impressions sur ce nouveau jeu qui s’annonce bien sympatoche !

Que sont ce que The Mighty Quest For Epic Loot ?

Alors derrière ce nom plutôt long et original se cache un jeu tout aussi original de chez Ubisoft. Enfin, l’originalité provient surtout du fait que le jeu mélange deux types de gameplay bien connus des joueurs : une partie Hack’N Slash et une partie Tower Defense. Le principe du jeu est archi simple : chaque joueur possède son propre château dans lequel il doit organiser des défenses en plaçant des pièges, des monstres et autres joyeusetés pour barrer la route aux autres joueurs. Voilà pour la partie tower defense.

Les plus malins l’auront deviné, la partie hack’n slash consiste a attaquer le château des autres joueurs. Vous avez donc le choix entre deux classes pour le moment : l’archer et le guerrier, le mage étant prévu comme troisième classe mais n’étant pas encore disponible. Aux commandes de votre personnage vous voilà donc partis pour mettre à mal la défense des autres joueurs, tout en profitant de l’occasion pour looter le meilleur équipement possible pour votre petit avatar. Rien de bien différent d’un Diablo ou d’un Torchlight ici.  Vous avez donc 3 minutes tout pile pour atteindre la salle des coffres de votre ennemi pour espérer lui voler un peu d’argent, histoire de ne pas vous être déplacés pour rien. En effet, après ces trois minutes, vous trouverez les coffres de votre ennemi bien protégés derrière des cages.

Et c’est là que The Mighty Quest for Epic Loot devient vraiment intéressant : en sachant que vous êtes limité dans le temps, il va falloir organiser les défenses de votre château pour espérer perdre le vil mécréant qui vous attaque avant qu’il atteigne vos coffres. Et là, il va falloir se creuser la tête pour établir la meilleure défense possible : allez vous rajouter des pièces dans tous les sens à votre château, histoire que l’autre joueur se perdre dans votre labyrinthe diabolique ou allez vous vous reposer sur une armée de monstres qui ne laissera aucune chance à l’imprudent qui vous attaque ?

The Mighty Quest for Epic Loot

TMQFEL, c’est plutôt cool !

J’avais entendu parler de The Mighty Quest for Epic Loot il y a foooooort longtemps, et le concept m’avait tellement plu que j’avais décidé de m’inscrire pour recevoir une clé bêta. Il faut d’ailleurs bien garder à l’esprit que le jeu est encore en phase de développement, ce qui excuse quelques lacunes. Mais dans l’ensemble, le jeu est déjà pas mal réussi. Les deux phases se complètent super bien et on prend autant de plaisir à attaquer le château des autres qu’à organiser la défense du sien.

Le loot et les objets / monstres à rajouter dans son château sont déjà pas mal variés, ce qui présage un jeu bien rempli pour sa sortie. Bon bien sur, il y a encore quelques trucs qui clochent. On peut par exemple se plaindre de la lenteur de la phase de hack’n slash. Les habitués de Diablo risque d’avoir l’impression de jouer sous calmants, le tout manquant un peu de dynamisme. On peut aussi parler des quelques bugs qu’on peut croiser par ci, par là, mais rien de bien gênant pour une bêta.

Là ou le jeu peut à mon avis plaire au plus grand nombre à sa sortie c’est par son système de classement et la compétition qu’il installe entre les joueurs. Vous venez de vous faire dévaliser votre chateau ? Pas de soucis, vous pouvez visionner un replay de l’attaque et identifier les points sur lesquels il faut vous améliorer et si vous êtes du genre rancunier, vous pouvez aussi prendre votre revanche pour montrer à vos assaillants qui est le patron.

Dernier point fort de The Mighty Quest for Epic Loot : son ambiance. J’ai l’impression que c’est la mode en ce moment, mais le jeu possède une ambiance totalement décalée. Dans un univers médiéval-fantastique, l’humour est présent de partout, autant dans le design des monstres que dans les textes affichés à l’écran.

Ah et j’oubliai : le jeu va sortir en F2P (oui, GRATUITEMENT) et ça, mine de rien, c’est un gros point positif. Quand on voit le succès de LoL qui lui aussi se base sur un modèle F2P, on peut espérer que le jeu rencontre un certain succès. C’est original, ça demande pas une grosse implication, c’est parfait pour passer un peu le temps. Je vous invite donc à surveiller de près The Mighty Quest For Epic Loot. Vous pouvez même essayer de chopper une clé bêtas, les devs ne sont pas radins à ce niveau là (HEIN WILDSTAR ! :'( ).

Bon et comme d’hab’, je vous laisse avec le trailer qui va vous donner un bon aperçu de l’ambiance générale du jeu. Pour plus d’infos, rendez vous sur le site officiel !

Et je vous dit à très bientôt, je viens tout juste de recevoir The Last Of Us et à mon avis, le jeu aura le droit à son petit article. 🙂

 

1 Comment

  1. Pour avoir eu aussi une clé alpha, je peux vous assurer que ce jeu est énorme, et très prometteur grâce au mélange de deux genre complétement différent que Ubisoft arrive a marier parfaitement.

    Quoi qu’il en soit, ce jeu sera en f2p, vous serez dans l’obligation de tester ce jeu.

    Sinon, rien à redire sur ton article, je le trouve parfait 🙂

Submit a comment