Préparez vos kits d’assassin et entrez dans le monde d’Assassin Royal !

Bonjour, cher lecteur. Aujourd’hui je vais vous parlez d’une série de bouquin très connu : « Assassin Royal« . Elle est séparée en deux cycles, le premier étant « The Farseer Trilogy » (La triologie des Loinvoyant) et le second est « The Tawny Man » (L’homme fauve). Comme certains le savent, Robin Hobb est une écrivain fantastique. Cette série se passe dans un univers médiéval-fantastique. Pour les connaisseurs, elle se passe dans le même univers que « Les aventuriers de la mer ». Robin Hobb n’avait pas prévu de faire une suite à la trilogie des Loinvoyant. Heureusement pour nous, elle le fit. Surement car il y avait encore trop de choses en suspend.

Pour ma part, je ne suis pas un très grand lecteur de roman. Je suis beaucoup plus manga et comics mais j’ai terminé Assassin Royal en seulement trois mois. Je vais en énerver quelques uns en disant que je les ai préféré aux « Seigneurs des Anneaux ». Robin Hobb fait preuve d’une description des lieux, des personnages et des aventures qui laisse la possibilité d’imagination sans non plus être trop pesante (comme dans la fête des hobbits dans le premier bouquin du seigneur des anneaux). Je vous préviens en lisant les descriptions de repas vous risquez d’avoir faim. Le bouquin numéro 3 m’a fait prendre 2 kilos. En début de chaque chapitre, il y a une anecdote qui aide à comprendre la totalité de l’histoire et qui donne une petite indication sur le sujet du dit chapitre.

Je vais faire un petit résumé de l’histoire, sans vous spoiler, puis je vais expliquer les deux magies omniprésentes dans la série.

Synopsis

L’histoire se passe dans la contrée de Castelcerf dirigée par les Loinvoyant, une famille très ancienne dotée d’un certain pouvoir que l’on appelle « Art ». Elle commence sous le règne du roi Subtil. Le héros de l’histoire se prénomme « Fitz ». On apprend très vite que c’est un bâtard et on va suivre sa vie au sein de la noblesse. Dans le premier cycle, Fitz ne dépasse pas la quinzaine et dans le deuxième il est adulte. On rencontrera plusieurs protagoniste tous très attachant comme Chevalerie, Burrich, Le Fou, Martel, Loupiot… Et j’en passe. Les Loinvoyant sont doté d’un pouvoir l’Art et notre cher Fitz va devoir apprendre à le contrôler ce qui n’ai pas une mince affaire. Mais quelque chose de particulier rend notre héros si spécial. Étant un bâtard, il détient aussi le « Vif ». Une autre magie présente dans cet univers mais considérée comme un vice. Les personnes qui portent cette magie sont persécutées et tuées sans aucune pitié. Fitz va donc devoir faire preuve de discrétion quant à son utilisation.

Le sujet principal du premier cycle sont « Les pirates rouges » qui attaquent sans cessent la contrée de Castelcerf. Ils parcourent l’univers d’Assassin Royal pillant, violant et « Forgisant » les villageois. On va donc suivre la vie de « Fitz » devenir un assassin au service du roi durant cette guerre.

Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus sans vous spoiler. Le deuxième cycle se situe dans les même univers avec les mêmes personnages mais quinze en après. Fitz a grandi et beaucoup muri et on est très content de le retrouver.

L’Art et la manière

L’Art est une magie très compliquée. Elle puise sa force dans une énergie, « un fleuve » qui emporte son utilisateur en cas d’utilisation prolonger. Il y a donc un retour de médaille. L’Art est une drogue. Plus on s’en sert, plus on veut allez dans ce fleuve et donc se laisser y emporter. C’est donc tout un art de l’utiliser (d’où le nom je suppose). Cette magie sert à communiquer par la pensée avec d’autre artiseurs et aussi de contrôler les esprits. C’est donc une magie très puissante dont vous verrez plusieurs utilisations différentes durant l’histoire.

Trancher dans le Vif

Le Vif est une magie complètement différente de l’Art. Elle puise sa force dans l’énergie vital de la personne. Elle permet de communiquer avec des animaux et surtout de se « lier » avec un. C’est pourquoi, elle est appelée « Magie des Bêtes ». C’est cette aspect de la magie qui répugne les gens et la rend passible de peine de mort. Il y a certain risque à son utilisation mais je vous laisse découvrir ça pendant votre lecture.

Si vous aviez le choix entre l’une ou l’autre des magies, laquelle choisiriez vous?

Go devenir un assassin royal !

Vous aurez compris que j’ai vraiment aimé cette série de livre et je la conseille fortement à quiconque sait lire. Il existe aussi une Bande-Dessiné que je n’ai vraiment pas aimé. Je préfère garder ma propre image des personnages que de mettre un dessin dessus. Dites moi ce que vous en avez pensé, si vous avez lu les livre.

Je pense aussi monter un groupe FB, un compte Twitter ou même un parti politique pour qu’il en fasse une adaption en série TV, qui est avec moi ?!

1 Comment

  1. J’ai commencé a lire ce livre,et j’ai vraiment accroché a ce bouquin.
    Si je commence a le lire, j’ai du mal a l’arrêter, tant il arrive a te laisser en suspens pendant plusieurs pages, et que les actions qui se passe sont vraiment bien décrite et surtout inattendu, pour la plupart.

    Si j’ai qu’un seul conseil a vous donner, procurez vous les bouquins de quelques façons qu’il soit, et lisez le, vous ne serez pas déçu.

    Au faite, t’as pas peur d’être autant déçu de la bande dessiné que pour la série (si jamais il y a) ? Tu pourras plus imaginer les personnages comme tu l’entend.

Submit a comment

%d blogueurs aiment cette page :