Movember – Mixtape Novembre 2017

Comme promis : nouveau mois, nouvelle mixtape ! Pour ce mois de Novembre placé sous le signe de la moustache, j’ouvre la mixtape avec un petit discours d’un Jim Carrey plus barbu que jamais dans le documentaire « Jim and Andy » de Netflix et je conclus sur un extrait de la (superbe) bande originale du jeu « Hand of Fate 2 », une de mes belles découvertes vidéoludiques de ce mois ci. Et au milieu, ben y’a de la musique.

Latitude 500, longitude 36

Une mixtape un peu chauvine ce mois ci, composée de pas mal de chansons en français (même si y’a des Belges au milieu). Lorage, qui enchaîne direct après l’intro, est surement une de mes plus belles découvertes de ce mois ci, avec son rap très poétique, ses paroles teintées de spleen et son intru efficace. Il a pas fait beaucoup de sons mais je vous conseille d’écouter les autres si vous avez accroché (notamment Monologue de sourd), ça vaut vraiment le coup.

Sinon pêle-mêle, ce mois ci on a du Polo & Pan (je suis allé à leur concert ce mois ci, c’était vraiment cool), du Pethrol (1ere partie de Polo & Pan, c’est un peu perché, pas sur que ça plaise à tout le monde), Electric Guest, mon autre coup de cœur ce mois ci et un petit remix de Kaytranada pour se mettre en forme 🙂

Tracklist

Intro – Jim and Andy
1 – Lorage – Chateau de cartes [1:36]
2 – Sekuoia – Rituals [6:17]
3 – Schlachthofbronx – Lights off [10:55]
4 – Pethrol – Dernier voyage [14:40]
5 – François & The Atlas Mountain – La fille aux cheveux de soie (Isaac Delusion remix) [17:58]
6 – Angèle – La loi de Murphy [21:38]
7 – Ulyse feat Roméo Elvis – Acid [24:39]
8 – Beverlay – Typically her (Kaytranada Edition) [27:50]
9 – Electric Guest – Oh Devil [32:33]
10 – Polo & Pan – Canopée [35:56]
Outro – Hand of Fate II – The Beginning [40:00]

Jim and Andy

Ce petit discours que vous entendez en intro, c’est Jim Carrey qui nous fait une petite leçon de vie dans le documentaire Jim and Andy qui sorti ce mois ci sur Netflix. Jim and Andy est composé d’images d’archive du tournage du film Man on the Moon dans lequel Jim Carrey joue le rôle de son idole Andy Kaufman, un comédien Américain.

Et ce qui est plutôt ouf dans ce documentaire c’est de voir un Jim Carey qui est resté dans son rôle 24/7 durant la totalité du tournage, presque possédé par le fantôme de Andy. Les images de l’époque sont commentées par le Jim Carrey d’aujourd’hui et je dois avouer que je me suis pris une petite claque devant ce documentaire (et j’ai même pas vu Man on the Moon). J’ai toujours associé Jim Carrey à une sorte de clown qui passe son temps à faire des grimaces et des bruits bizarres et il se trouve que le mec est en fait complètement zen et serein et le voir revenir sur sa performance de l’époque est vraiment intéressant.

Il est tellement entré dans la peau de son personnage que les gens qui connaissaient le vrai Andy Kaufman de son vivant étaient bluffés et avaient l’impression de vraiment avoir à faire à Andy. Jim Carrey revient également sur sa carrière, sur ses films les plus marquants et sur sa philosophie de vie actuelle. Bref, si vous aimez le comédien, si vous avez vu le film ou si vous voulez simplement voir ce qui se passe derrière le rideau pendant un tournage de film, je vous recommande vraiment Jim and Andy.

Et si vous voulez l’avis d’autres personnes sur Jim and Andy, rendez vous sur SensCritique !

Hand of Fate 2

Et cette petite musique onirique que vous entendez à la fin de la mixtape, c’est la musique d’intro du jeu Hand of Fate 2 (j’adore cette musique). Alors Hand of Fate c’est pas vraiment une découverte parceque j’avais déjà joué au premier opus. Le principe du jeu est simple : vous jouez contre un mec un peu mystérieux qui vous distribue des cartes qui vont avoir différents effets sur votre aventure. Chaque niveau du jeu est généré par ces fameuses cartes et vous jouez un aventurier qui avance de case en case et qui affronte donc les différents éléments générés par les cartes sur lesquelles il tombe.

Toutes les mécaniques du premier ont été améliorées et ils ont rajouté pas mal de choses qui font que chaque aventure générées par le jeu est unique, ce qui offre une grosse rejouabilité à l’ensemble. Mais ce qui est vraiment réussi dans Hand of Fate 2, c’est l’ambiance. Comme vous avez pu l’entendre, la bande originale du jeu participe beaucoup à cette réussite et elle est très bien accompagnée par les différentes petites remarques que va vous balancer le dealer contre qui vous jouez en fonction des cartes sur lesquelles vous tombez. Bref, un bon petit jeu pour les amateurs des « Livre dont vous êtes le héros ».

Et puisque les professionnels en parlent forcément mieux que moi, allez jeter un coup d’oeil au test de Gamekult pour faire une idée complète du truc.

C’est tout pour ce mois ci, j’espère que ça vous aura plu ! Comme toujours (dit-il après deux mixtapes), n’hésitez pas à me donner votre avis sur tout ça et si vous avez aimé, partagez 😀

Au mois prochain !

3 Comments

  1. Je pensais pas que t’allais t’y tenir :p
    Plutôt du bon dans l’ensemble, même si il y a 2/3 musiques ou j’ai vraiment du mal, j’ai préféré la première mixtape mais j’ai quand même découvert Lorage grâce a ça 🙂
    Comme d’hab, un plaisir à lire et on attend la prochaine découverte avec impatience 🙂

  2. Merci !
    Une bonne mixtape, un peu moins ma tasse de thé que la première, mais j’en reprendrai volontiers.
    Lorage, une bonne découverte (dont j’ai honte de pas avoir connu avant), du calibre de Roméo Elvis.
    La nouvelle génération du Rap Fr est en bonne marche.
    J’ai eu plus de mal avec Dernier voyage et La fille aux cheveux de soie.
    Je vais me mater le documentaire de Jim ! (oui c’est un poto).

Submit a comment

%d blogueurs aiment cette page :