Une histoire de fantôme – Mixtape #6

Il faut scroller !

Après la petite plongée en adolescence du mois dernier, retour sur une mixtape plus classique ce mois ci avec des chansons plus actuelles (ou pas) et un film lui aussi plus actuel puisqu’on va parler de A Ghost Story de David Lowery, avec Rooney Mara et Casey Affleck, sorti l’année dernière et récompensé lors du dernier festival du cinéma américain de Deauville. Pas de jeux vidéo particulier ce mois ci donc pas d’outro !

Let the ashes fall

Alors niveau musiques ce mois ci, j’ai pas mal été influencé par A Ghost Story et notamment I Get Overwhelmed de Dark Rooms, qui est la chanson principale de la bande originale du film. J’vous en parle juste en dessous mais comme le film (et la chanson donc) sont plutôt mélancoliques, ça nous donne un début de mixtape assez calme puisqu’on enchaîne avec Dakota de Robert Francis (qui a été notamment utilisée dans la dernière pub d’Adopte un mec) et une version live de Ash/Black Veil du magnifique groupe Apparat. Sascha Ring, le chanteur du groupe, apparaît d’ailleurs deux fois dans la mixtape puisqu’on le retrouve plus tard avec Bad Kingdom de Moderat, groupe formé par les deux DJ du groupe Modeselektor et le chanteur du groupe Apparat donc (Modeselektor + Apparat PAF, ça fait Moderat).

Après en vrac, on a des choses un peu plus électronique avec notamment Territory de The Blaze (dont je vous conseille le clip) et The Life of Puyi de Senbeï issu de son dernier (excellent) album, Ningyo.

Intro – A Ghost Story
1 – Dark Rooms – I Get Overwhelmed [01:21]
2 – Robert Francis – Dakota [05:30]
3 – Apparat – Ash/Black Veil (live) [08:12]
4 – The Blaze – Territory [15:30]
5 – KUSO GVKI – Love you [19:45]
6 – Getter – Something new [22:00]
7 – Senbeï – The life of Puyi [25:48]
8 – Moderat – Bad Kingdom [30:00]
9 – Sonnfjord – Lights [34:08]
10 – James Bay – Let it go [36:56]

A Ghost Story

A Ghost Story donc, qu’est-ce que c’est ? Le film raconte l’histoire d’un couple, Casey et Rooney (je suis même pas sur que leurs personnages soient nommés dans le film), qui vit dans une maison où il se passe de temps en temps des trucs un peu chelou (à base de bruits sourds, de trucs qui tombent des étagères, etc). Très vite, Casey a un accident de voiture et meurt sur le coup, laissant Rooney toute seule. Sauf que après son accident et sa mort, Casey revient sous forme de fantôme hanter la maison ou Rooney vit toujours. S’ensuivent ensuite différents événements inhérents à la nouvelle condition de fantôme de Casey dont je ne peux décemment pas vous parler sans vous gâcher le plaisir de la découverte du film.

A Ghost Story ne plaira pas à tout le monde. Loin d’être un film d’horreur (on a quand même là à faire à un fantôme qui se balade avec un drap sur la tête), le film est très contemplatif et parle surtout du deuil, du temps qui passe et se permet quelques réflexions philosophiques et métaphysiques de temps en temps (la scène en intro de la mixtape par exemple). Les plans sont quasiment toujours fixes et le film prend clairement son temps pour dérouler ses scènes, surtout au début. Une des scènes qui a le plus fait parler d’elle est une scène de 4 minutes (c’est long 4 minutes) où on voit Rooney manger de la tarte assise sur le sol de sa cuisine, sous le regard de son fantôme de copain.

Mais une fois qu’on prend le rythme du film et qu’on a saisi le propos qu’il essaye de nous faire passer, je n’ai jamais trouvé ça chiant. A Ghost Story surprend par sa mise en scène, son propos et le déroulé de son histoire mais il m’a vraiment laissé un souvenir assez ému dans l’ensemble. La simplicité de l’image est en plus portée par une superbe bande originale. J’ai choisi de mettre I Get Overwhelmed dans la mixtape parceque c’est la chanson principale mais j’aurais très bien pu utiliser Downtown de Majical Cloudz ou la plus joyeuse Gooey de Glass Animals. Pour conclure, si les films qui prennent leur temps ne vous font pas peur et que les thématiques du deuil et du temps qui passe vous touchent, regardez A Ghost Story.

Sur ce, je vous laisse avec le discours philosophique de l’intro et je vous dis au mois prochain 🙂

1 Comment

  1. J’avais déjà entendu parler de ce film et je me tâtais a le regarder, mais comme d’habitude, t’as réussi a me le vendre ! Bravo 🙂

Submit a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :