Twitter pour les nu… utilisateurs de Facebook


Bonjour mes petits amis et bienvenus pour notre super cours de vulgarisation de l’internet ! Aujourd’hui, on va parler d’un outil très populaire et très pratique, Twitter ! Tu es prêt? Alors c’est parti ! [/intro mode Casimir off]
Bon avant de commencer, je sais très bien que si vous venez ici depuis Twitter, cet article risque de représenter autant d’intérêt que la reproduction des sauterelles de Vendée pour vous. Mais moi j’suis un mec qui pense aux autres, ceux qui connaissent un seul réseau social et ignore ce que peut être Twitter. Alors je m’adresse à toi, cher lecteur, qui ne jure que par Facebook, toi qui pense que Twitter c’est… un truc de no life (ceci dit, tu n’as pas complètement tort, mais j’y reviendrais).
Eh bien réjouis toi jeune scarabée, car je suis venu te sauver des affres de l’ignorance. Je vais te faire profiter de mon énoooooooorme expérience sur Twitter (joke) et les différentes façons d’utiliser cet outil (oui, parce que c’est un outil).

Level 1 : basics.

Alors déjà, Twitter, kessecé? Une plateforme de mico-blogging. Non ne t’en vas pas, je vais t’expliquer. Le principe de Twitter c’est d’envoyer des tweets : des petits messages qui ne peuvent pas dépasser les 140 caractères. Donc si vous voulez raconter votre vie, mieux vaut rester sur Facebook. D’autant plus que si vous racontez votre vie, ca risque d’être un peu mal vu. Quand j’ai commencé, je croyais que Twitter c’était comme Facebook et son principe de statut, ne faites pas la même erreur. Et là vous allez me dire : ok, mais quel intérêt alors? (oui, je vous connais !). L’intérêt, c’est de partager des infos / des liens / des images / des vidéos / etc….
L’intérêt principal de Twitter, selon moi, c’est que c’est une incroyable source d’informations, à partir du moment où vous suivez les bonnes personnes. Oui, parce que pour voir ce que disent les autres, il faut les « suivre », c’est à dire être abonné à leurs tweets qui apparaitront ensuite sur votre page d’accueil (timeline). Bien sur, on peut vous suivre vous aussi et ainsi voir vos Tweets. Quand on suit quelqu’un, on appelle ça un « following », et ceux qui vous suivent sont des followers.
Vous pouvez aussi interagir avec d’autres utilisateurs en particulier en écrivant leurs pseudos précédés d’un @ dans votre tweet, qui apparaitra directement dans une page spéciale de l’intéressé. Vous pouvez également « retweeter » un tweet de quelqu’un que vous suivez pour ainsi le partager aux gens qui vous suivent (ca va, vous suivez ?).
Voilà en gros pour les « bases » de Twitter.

Level 2 : le bon, le sourd et le muet

Quelle utilisation pouvez vous faire de Twitter, vous qui êtes si bien sur Facebook? Eh bien laissez moi vous expliquer ma théorie que je viens de nommer « le bon, le sourd (ou aveugle) et le muet ». Ils correspondent tous les trois aux différents types d’utilisateurs que j’ai pu rencontrer sur Twitter.
Commençons par le sourd (ou l’aveugle): on débute tout de suite avec ce qu’il ne faut pas faire. Le sourd, c’est un peu la personne qui aurait compris la moitié du fonctionnement de Twitter. Il a très bien compris que sur Twitter on pouvait partager pleins de trucs, faire de la pub pour son blog, parler de soi, etc… Mais il a moins bien compris qu’on pouvait également s’intéresser aux autres et à ce qu’ils ont à dire. En général, le sourd est là juste pour faire de la pub mais ne survit pas bien longtemps puisque personne ne le suit. 24% des utilisateurs de Twitter ont 0 followers (sur 106 millions de comptes).
Le muet maintenant : le muet fait ce qu’on appelle de la « veille ». C’est à dire qu’il suit pleins de gens tweetant autour d’un même sujet en général, pour se tenir au courant rapidement et facilement sur un sujet qu’il affectionne. Mais le muet ne tweet pas, il est juste là pour récolter des infos et écouter les autres. Il faut savoir que seulement 20% des utilisateurs de Twitter ont tweeter 10 fois ou plus. Donc 80% des utilisateurs sont donc théoriquement muet.
Et puis y’a le bon : le mec qui écoute et parle, qui récolte et partage des infos. C’est pour moi la meilleure façon d’utiliser Twitter, mêlant ainsi le réseau d’informations avec réseau social.

Level 3 : go, go, go !

Voila, vous êtes maintenant un peu moins ignorant à propos de Twitter. Il vous reste plus qu’a vous inscrire et à vous lancer ! Bon, les débuts sur Twitter sont un peu difficiles. Votre nombre de followers à beaucoup de mal à décoller et on désespère un peu que quelqu’un nous entende un jour dans cet océan de tweets. Mais si vous tweeter bien, régulièrement (d’où le coté un peu no life), que vous parlez avec d’autres gens, il n’y a aucunes raisons pour que personne ne vous suivent.
Et comme j’suis un mec sympa, voici quelques personnes à suivre.

A suivre si vous voulez des infos sur le high-tech, les jeux, les infos geek en général : @TheGeekTheory, @papygeek, @geekbooster, @plugngeek, @keegfr, @geek_culture, @geekactu, @kriisiis, @gameblogfr, @koreus,…

A suivre si vous voulez toujours des infos, mais en plus avec des gens sympas 😀 : @Jeff_Addict, @kusanageek, @Eowine, @kaleidoscopique,…

Des blogueurs : @monsieurdream, @gonzague, @tibo, @pressecitron, @inzecity, @samfaitchier, @korben,…

ET SURTOUT : @socialgeeek 😉

[ Source des stats Twitter ]

2 Comments

Submit a comment